Gravure au laser sur du carton

Récemment, j'ai acheté un petit graveur laser en ligne pour faire des expérimentations sur du carton. On peut en trouver des petits autour de 80 euros, avec une puissance de 3000 mW. Si j'avais déjà expérimenté la gravure laser en Fablab, j'étais curieuse de voir ce que permettent ces petits graveurs.


Le graveur que j'ai acheté est assez petit (c'est un cube de 15 cm de côté), et il permet de graver sur un carré de 7,5 cm de côté. Son utilisation est très simple : on le place sur la surface à graver (pour ce qui nous intéresse : du carton !), on règle le faisceau du laser, on charge une image dans le logiciel qui accompagne le graveur, on aligne la surface à graver, et on lance la gravure. Il est possible de configurer la puissance du laser, et la profondeur de la gravure. Sur du carton, ça permet soit de "brûler" la surface et de tracer un dessin, soit de couper le carton s'il est suffisamment fin.


La machine en action, en train de graver mon logo


Au final, qu'est-ce que ça donne ? Pour faire de la gravure, ça marche assez bien : on obtient un résultat assez net, sans abimer le carton. Il vaut mieux passer un petit coup de gomme après coup pour éviter que l'excès de cendre ne tâche le carton. A pleine puissance, il est également possible de découper du carton de quelques millimètres d'épaisseur, ce qui permet de réaliser des formes difficiles à faire à la main.


Le logo de la brasserie "La Jungle" gravé sur des emballages


Quelques limites cependant : la gravure se fait "ligne par ligne", et prend pas mal de temps. Pour un dessin de 7 cm de côté, on met facilement une heure à tout graver. Même un dessin relativement simple et petit prend facilement une petite demi-heure. Si on veut en réaliser une dizaine à la suite, il vaut mieux avoir du temps devant soi.


Autre problème : sur des gravures très chargées, j'ai eu des soucis de "décalage" de la gravure. Je ne suis pas complètement sûre de la raison, mais j'ai l'impression que ça se produit sur les dessins sur lesquels le laser fonctionne longtemps on continue, donc peut être que la chaleur en est à l'origine. C'est assez pénible, surtout quand on s'en rend compte après une heure de gravure.


Par ailleurs, si on souhaite faire des plus grands dessins, c'est possible en découpant l'image en carrés de 7.5 cm de côté, et en alignant les gravures "à la main", mais c'est compliqué d'être parfaitement aligné, il vaut mieux de la patience.


Une horloge "panda roux" réalisée en alignant les gravures

Au final : ça marche plutôt bien sur des petits dessins simples, et les résultats sont assez nets. Pour découper des petites épaisseurs, ça marche aussi plutôt bien (même si je n'ai pas encore trouvé d'applications concrètes). Ça viendra peut être !


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

CONTACT

  

Les Cartons d'Anaïs - Productions Associées

Coenraetstraat 72 - 1060 Bruxelles

TVA: BE0896755397